Quel avenir pour la base Anpere ?

Quel risque ?

Ce site est un site personnel : il disparaitra dès que je cesserai de payer mon hébergeur. Et ce serait dommage : vos nombreuses contributions depuis une dizaine d’années ont permis d’explorer le contenu d’une part importante des revues sur la TSF, la radio, et l’électronique en général. Et j'espère bien sûr que ça va continuer encore un moment !!

Les sites institutionnels

Pour mettre Anpere à l'abri d'une disparition, j’ai d'abord proposé cette base à des sites très stables : la Bibliothèque Nationale (BNF) d'abord, mais je n’ai eu aucune réponse. Pas de réponse non plus de la part de bibliothèques spécialisées en électronique : sans doute le côté historique de nos revues n’est pas fondamental pour qui apprend l’électronique aujourd’hui. Ils ne semblent pas intéressés.
Mauvaise piste, tant pis.

Sites miroirs ?

Il reste quand même une possibilité de préserver ce travail : les sites d’associations et d’amateurs, certes aussi fragiles dans le temps, mais ils sont nombreux : si l’un disparait, d’autres existent encore, et d’autres se créent. Il faut donc trouver des sites miroirs susceptibles de prendre le relais, qui acceptent d’accueillir une copie intégrale de la base et ses outils de recherche. PatrickB a commencé à travailler sur ce sujet.

Anpere en appui pour d'autres sites ?

Par ailleurs, on voit se multiplier les sites qui mettent à disposition des internautes des copies pdf des revues qui nous intéressent : Abandonware-magazine, pionnier du genre, Radioamateurs-online malheureusement disparu avec ses nombreuses revues, DocsTSF qui s’enrichit, Vieillesrevueselec, très riche aussi, plus récemment Retronik, et bien d’autres encore. La base Anpere donne les liens pour chaque revue vers ces pdf en téléchargement ou en consultation.
L’idée qui vient alors est de proposer des copies de la base Anpere pour que les utilisateurs de ces sites puissent rechercher les articles disponibles seulement dans la collection présente, ce qui apporterait un plus à ces sites tout en permettant de multiplier les points de stockage d'Anpere. Un essai partiel vient d’être réalisé avec le site Retronik et semble très concluant : testez ici. Alors ceci est un appel aux gestionnaires des sites : cet essai peut aussi se faire sur votre site !
Les données d'Anpere pourraient ainsi avoir plus de visibilité, et le travail de tous nos contributeurs être davantage utile et donc valorisé.

Pour conclure

Le bon côté d'Internet, c'est le partage. Alors partageons !

Pour nous contacter à ce sujet : admin@amurane.fr