Qui sommes-nous ?

A l'origine, Bernard D., qui dispose d'une grande collection des revues Le haut parleur et Radio plans , a commencé à mettre en ligne des tables annuelles téléchargeables sur son site Club-Radio-TSF, aujourd'hui provisoirement inaccessible. Bibliothécaire à la retraite, j'ai repris ces fichiers pour en faire une base de données accessible sur Internet. Avec la collection de Bernard, cette base s'est vite étoffée, d'autres ont rapidement apporté leur aide (nouvelles revues, tables manquantes) et leur liste s'allonge :
Jean-François G., Jeanne-Marie D., Bernard S., Daniel F., Jacek K., Dominique A., Jean-Marie B., Jean-Luc P., Henri-Louis et Nathalie J., JmB de Passion Revues pour les premières de couverture, Jean-Louis F. (les premières listes d'auteurs), Philippe V. (impressionnante collection ancienne).
Merci à eux !.
Un merci particulier à Nicole T-M et Murielle H., bibliothécaires, de nous avoir si gentiment fourni des informations sur d'anciennes tables. Les tables de revues plus récentes ou même encore vivantes ont été par la suite ajoutées dans la base, mais malgré tout, on lui a conservé le nom d'Anpere.

Mentions légales :

Ce site est hébergé par LWS.FR, téléphone : 01 77 62 30 03, adresse postale : Société Ligne Web Services, 4 Rue Galvani, 75838 Paris - Cedex 17
Auteur du site : Alain Schepens, contact : admin@amurane.fr
Ce site est un site personnel dont j'assume seul le coût financier, sans publicité, et ses services sont totalement gratuits.

Pour la vente de numéros, ce site se contente de mettre les personnes en relation directe par affichage de l'adresse électronique des vendeurs qui, en proposant leur annonce, en ont donné tacitement l'accord.
Les bibliothèques proposent le plus souvent la possibilité de reproduction des documents à des fins personnelles. Ces reproductions sont payantes selon les bibliothèques. Leurs sites donnent toutes les informations utiles à ce sujet.
Certains collectionneurs proposent de scanner à l'occasion un article de revue à la demande. Ces copies sont bien entendu gratuites et relèvent du libre échange entre internautes. Sont exclus de ces échanges les magazines encore vivants : seul un lien vers le site des éditeurs est proposé dans ce cas.
Cependant, si malgré cette disposition quelqu'un s'estimait à juste titre lésé par ces échanges, faites-le moi savoir et je supprimerai l'indication de copie possible pour ces documents. Enfin, en ce qui concerne les liens disponibles vers des documents en ligne, je pense être "dans les clous" après lecture d'une page du site Eduscol (Ministère de l'Education)

Retour à l'accueil